Iran Liberté

Dernières infos, articles, opinions et données sur l'Iran

Par Ali Joveini et corrigé par une amie française

Les terroristes visaient le grand rassemblement des iraniennes à Villepinte

Une femme, Maryam Radjavi était le principal orateur de ce rassemblement qui se tenait le 30 juin 2018 !

Après le soulèvement de peuple iranien à la fin de l’année dernière, le guide suprême des mullahs, Ali Khamenei, a avoué que les membres des moudjahidines du peuple d’Iran étaient à l'origine de ces mouvements de rebelles et il a menacé les moudjahidines de représailles.

Dès ce jour, les complots du ministère du renseignement de régime des mullahs ont commencé dans le but de cibler les cadres d’OMPI à l’étranger et notamment en Europe.

Les moudjahidines du peuple d’Iran et Maryam Radjavi étaient la cible des attentats !
Concernant les complots terroristes des mollahs contre les membres de la résistance iranienne, il faut noter qu’au début de la nouvelle année iranienne (mars 2018), le Premier ministre de l’Albanie a révélé un grand complot contre le leader de la résistance iranienne à Tirana .

Le 26 mars 2018, le site Europe Israël a écrit :

« Les deux Iraniens qui travaillent pour le compte du ministère du renseignement du régime des mollahs (Vevak) ont été arrêtés par les services de renseignement et l’unité de lutte contre le terrorisme de la police albanaise. »

Après l’installation de 3000 membres des moudjahidines du peuple d’Iran en Albanie, le régime des mullahs a augmenté l'effectif de son ambassade à Tirana et sous couvert des activités culturelles, les membres du ministère du renseignement du régime viennent à Tirana et complotent contre les moudjahidines. Avant le déplacement des moudjahidines de l’Irak à l’Albanie, les relations entre Tirana et Téhéran étaient minime. Mais ensuite les relations ont proliféré et les allées et venues entre ces deux pays ont commencé. Le but des mullahs a été clairement de comploter contre leur principale opposition.

« Les agents de l’ambassade du régime iranien en Albanie ainsi que les membres du ministère du renseignement iranien (Vevak) tentent de comploter et de poursuivre les opposants des Moudjahidine du peuple d’Iran en Albanie. Ils travaillent sous couvert d’activités culturelles entre Téhéran et Tirana.

Alors que le régime des mollahs est assiégé par des protestations et des grèves, il a plus que jamais besoin de surveiller sa principale opposition à l’étranger. » (Le 26 mars 2018, le site Europe Israël http://www.europe-israel.org/2018/03/httpwww-europe-israel-org201803deux-espions-iraniens-detenus-dans-la-capitale-albanaisetirana/) 

Qui était visé cette fois par les terroristes du régime iranien ?

Villepinte ! 

Selon les rapports des divers sites, la cible était le rassemblement organisé par les moudjahidines du peuple d’Iran à Villepinte. Le site « Franceinfo » le 2 juillet 2018 : 

« Tous deux sont suspectés d’avoir voulu commettre un attentat à la bombe à Villepinte (Seine-Saint-Denis), ce même samedi. L'opposition iranienne organisait ce jour-là, au parc des expositions de Paris Nord, un grand rassemblement réunissant 25 000 personnes. C'est en s'y rendant, alors qu'ils roulaient en direction de la France, qu'Amir S. et Nasimeh N. ont été arrêtés. » 

Pourquoi les mollahs ont visé le rassemblement annuel de la résistance iranienne ? 

Alors que le soulèvement, à travers les grèves et les manifestations antigouvernementales s’est étendu à toutes les villes du pays et qu'à l’ouest et notamment aux Etats-Unis nous sommes témoins d’un changement politique essentiel à l’égard du régime iranien et après le retrait des américains de l’accord nucléaire , les mollahs assiégés par les crises politiques extérieures et intérieures, voient leur chute arriver et tentent de sauver leur régime en donnant un coup violent à leur principale opposition .

Alors que le soulèvement du peuple iranien devient jour après jour plus radical et que les jeunes scandent des slogans plus radicaux dans les rues :

« Lâche la Syrie, l’Iran est par ici »

« Ni Gaza, ni Liban ! Je ne donne ma vie qu’à l’Iran » « Libérez les prisonniers politiques »

« Sur le trône de dieu, agha (Khamenei) s’est assis / à la mendicité, le peuple est soumis »

« De l’islam, tu as fait ton tremplin / Au peuple, tu casses les reins » et « Armes, tanks, tirs / Que le mollah se tire »

Et tandis que la résistance iranienne est en train de développer ses réseaux à l’intérieur du pays, les foyers de rebelles jouent le rôle principal dans les manifestations, les iraniens étrangers et les soutiens des moudjahidines du peuple d’Iran du monde entier sont venus à Villepinte pour déclarer leur soutien à la résistance iranienne et à sa présidente élue Maryam Radjavi. Le but de ce rassemblement était de soutenir le soulèvement du peuple iranien et de représenter l’alternative démocratique du conseil national de la résistance comme la solution de l’Iran.

Les mollahs savent l’importance de ce rassemblement mieux que les autres. Ils savaient que Maryam Radjavi y serait présente et que ses paroles sont le reflet de la voix de milliers d'iraniens à l’intérieur du pays. Ainsi qu'elle l'a dit :

« Je suis venue au nom d’une Résistance qui a consacré tout ce qu’elle possède à la victoire du soulèvement en Iran et à la liberté, l’honneur et la gloire de l’Iran.
Je suis venue ici pour annoncer haut et fort ce que vous voulez vous les insurgés : le renversement de ce régime est sûr. La victoire est certaine et l’Iran sera libéré. »


Les mollahs savaient que les personnalités politiques internationales comme Rudy Juilliani et Bernard Kouchner participeraient au rassemblement, ils ont donc voulu "faire d'une pierre deux coups" :
- Encourager leurs mercenaires paralysés sous le coup du soulèvement du peuple.
- Prévenir ce rassemblement et ainsi dire au monde qu’ils sont plus forts que leurs adversaires.

Heureusement la coopération des forces de sécurité des pays européens et l’arrestation de soi-disant diplomates des mollahs a déjoué les complots et tandis que la résistance iranienne a tenu sans flancher son rassemblement, on peut dire qu'elle a gagné et que les mollahs ont perdu !